A la recherche des backlinks avec Ahrefs.com

Les backlinks font partie non-négligeable de la campagne de référencement. L’habileté de chercher, créer et gérer de manière efficace ses liens entrants, d’analyser en profondeur les stratégies de netlinking des concurrents a toujours été un atout d’une importance vitale. Encore il y a quelques mois, la plupart de ces tâches ont pu être accomplies moyennant le service Yahoo Site Explorer et de nombreux outils basés sur les données de YSE.

La mort de Yahoo Site Explorer

Mais le 21 novembre 2011, après 6 ans d’existence, Yahoo Site Explorer a fermé ses portes. La communauté SEO s’est retrouvée alors dans une situation embarrassante, car les référenceurs avaient perdu le premier outil de vérification (recherche et analyse) de backlinks.  Le porte-parole de Yahoo l’a commenté par le transfert de toutes les fonctionnalités de YSE concernant l’indexation de sites chez Bing Webmaster Tools et a invité tous à s’y inscrire.

Toutefois Bing ne permettait de tracker que les backlinks de votre propre site. Mais personnellement il m’est égal comment Bing a indexé mes liens, ce qui m’intéresse beaucoup plus c’est de voir les liens pointant vers les sites de mes challengers. Et là, Bing Webmaster Tools gardait le silence.

Les référenceurs se sont rués ainsi à la recherche d’outils capables de remplacer autant que possible Yahoo Site Explorer, en prenant comme critère majeur la taille de leurs propres index (bases de sites) et la régularité de leur mise à jour.

Un petite explication. Initialement, il existait deux types de services de recherche de backlinks:

  1. Les services utilisant la base de Yahoo (majoritairement) et organisant les données reçues à leur manière.
  2. Les services développant leurs propres crawlers qui scannaient continuellement le web et constituaient ainsi leurs propres bases.

Les derniers étaient assez rares, parce qu’ils demandaient d’énormes capacités au niveau de matériel comme logiciel. Figurez-vous un peu la puissance que doit avoir un outil pour pouvoir constituer une image plus ou moins complète du web avec toutes les pages et liaisons entre elles. Et même après l’avoir réalisé, il doit la mettre en jour régulièrement, car sinon l’utilité du service se réduirait au minimum. Après la fermeture de YSE les services du premier type, faute de données, ont dû faire le même.

Comme exemples de services pareils on peut citer Open Site Explorer et MajesticSEO utilisés depuis longtemps par les référenceurs de partout. Et voilà, il y a un peu mois d’un an, le monde SEO a vu la naissance encore d’un service, intitulé gracieusement Ahrefs.com, celui que je voudrais présenter dans ce billet.

Bienvenue sur Ahrefs.com!

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que Ahrefs est un outil commercial et donc payant. En version gratuite, même après une inscription, vous n’avez le droit qu’à quelques rapports bien limités servant à essayer le service et surtout vous montrer combien de choses vous ne voyez pas en mode gratuit:). Les fonctionnalités et les rapports dont je vais parler plus loin sont celles de la version Pro.

Alors, le menu principal présente 6 rubriques:

  1. Site Explorer
  2. SERPs Analysis
  3. Reports
  4. Tools
  5. Plans & Pricing

Site Explorer

Site Explorer est la rubrique que vous allez visiter le plus souvent, car c’est là qu’on va visualiser ses backlinks et ceux des concurrents.

A côté d’un index impressionnant (à en croire les développeurs, le service a déjà un trillion de pages prises en compte), Ahrefs a pris soin de mettre tous les backlinks en ordre de manière à rendre confortable leur prochain analyse.

Avant tout le service propose de choisir quelle partie du site vous avez envie d’analyser.

Vous avez le choix entre:

  • une page exacte (votresite.fr/page1.html);
  • un nom de domaine (votresite.fr);
  • un nom de domaine avec tous les sous-domaines (votresite.fr + forum.votresite.fr +forum.votresite.fr/page1.html).

La présentation du rapport sur les backlinks est, à mon avis, parmi les meilleures dans son genre. Vous pouvez analyser toute l’integralité de liens entrants (onglet «External»), ainsi que réduire le champ d’analyse aux nouveaux liens (onglet «New») ou aux liens disparus pour des raisons quelconques (onglet «Lost»).

Une fois le domaine d’analyse est sélectionné, vous serez redirigé vers la page du rapport sur les backlinks. Les liens sont groupés par type: textuels, nofollow, images, redirections, liens depuis des frames et des formes. On trouve également les liens provenant de la même ou presque la même adresse IP (réseaux et sous-réseaux) et la diversité de noms de domaine réferraux.

Pour se faire une image de la diversité d’ancres de liens pointant vers un site donné, vous pouvez utiliser l’onglet «Anchors»:

Rapport sur les ancres de liens

Personnellement, l’utilité de l’onglet suivant – «Crawled pages» – est quand-même discutable. On y voit un rapport sur les pages d’un site donné, dans lequel celles-ci sont rangées en fonction de leur valeur APR (Ahrefs Page Rating). D’après ce qu’on apprend du FAQ d’Ahrefs (extrêmement pauvre d’ailleurs), APR est une estimation du nombre mensuel de visiteurs venant sur cette page depuis un moteur de recherche. Alors, on peut en déduire que le rapport présente les pages les mieux positionnées dans les SERPs.

Ok, ça peut être utile pour certaines tâches (comme analyse rapide de concurrents), toutefois, je préférerais voir ici également la possibilité de ranger les pages par le nombre de liens entrants pointant vers chacune.

Rapport sur les pages les plus populaires

P.S. Tous les Ratings sont à utiliser avec précaution, du fait d’une inexactitude souvent considérable.

Et finalement l’onglet «Referring Domains» va afficher les domaines les plus «lourds» en terme de liens entrants. De nouveau, les NDD sont rangés par défaut en fonction de la valeur Ahrefs Domain Rating sans d’autres possibilités de tri. Referring domains

SERPs Analysis

L’outil SERPs Analysis va chercher tous les mot-clés sur lesquels le site en question est rangé dans le TOP-100. Le suivi de positionnement est effectué sur Google et Bing dans 7 zones géographiques.

Serps Positions Google.fr

Bon, on comprend bien que le suivi de positionnement est une option de second plan et donc, je n’ai pas envie de lapider le service pour les défauts qu’on y trouve. Juste quelques points qui à mon avis pourraient l’améliorer:

  • Absense de possibilités de tri (oui-oui, je suis un peu tourné sur les tris), surtout par mot-clefs (vu un grand nombre de mots aléatoires) ;
  • Export CSV qui met toutes les données dans un margouillis pas facile à appréhender;
  • Mises à jour non-fréquentes.

Reports

Si les parties précédentes (Site Explorer et SERPs Analysis) permettaient avant tout de réaliser un aperçu rapide et approximatif, celle de «Reports» est faite pour une analyse plus detaillée.

Ahrefs propose 2 types de rapports:

  1. Own domain report (demande une confirmation de droits de propriétaire, mais plus complet)
  2. Standard report (pour une analyse d’un site concurrent)

C’est dans les «Reports» qu’on trouve tous les filtres nécessaires et absents avant.

Own report AhrefsCe qui est intéressant, c’est qu’ici les pages du site sont rangées par défaut en fonction de la valeur Rank qui est une estimation de Pagerank reçu via les backlinks. Pour moi c’est plus pertinent que la valeur APR.

Batch Analysis

Batch Analysis est une option bien pratique qui permet de visualiser les backlinks simultanément pour un groupe de sites. Il sera certainement utile dans l’analyse du milieu concurrentiel.

Comme example, j’ai pris les 10 premiers blogs du classement de blogs SEO chez Ebuzzing (Wikio):

Batch Analysis

Combien coûte Ahrefs?

Comme je l’ai dit au début, la version gratuite d’Ahrefs ne dit franchement pas grand chose, puisqu’on n’a le droit qu’à 15 requêtes par jour et 500 résultats par rapport. Ahrefs.com propose plusieurs plans pour les individuels comme agences avec un prix mensuel de 49 à 499 USD.

Pricing plans Ahrefs

Conclusion

Bon, malgré son âge Ahrefs.com m’a laissé une très bonne impression. Franchement, je n’ai pas utilisé à fond Majestic SEO et donc il m’est compliqué de les comparer. Chez Ahrefs, j’ai beaucoup aimé l’interface du système, un index déjà impressionnant, présentation de backlinks par type et source, analyse express de groupes de sites.

Certainement, il y a encore beaucoup de chose à faire, mais ce qui est déjà fait mérite quand même de l’estime. En indexant 500 millions de pages web par jour, Ahrefs a l’air de voir clairement ce qu’il faut avoir pour devenir l’alternative №1 de Yahoo Site Explorer.

Et vous, comment gérez-vous vos backlinks après la fermeture de YSE?

P.S. A lire aussi:

8 replies on “A la recherche des backlinks avec Ahrefs.com

  • Oweia

    Je pense aussi que Ahrefs est une bonne alternative, il y a un article du journal du net aussi récemment qui faisait un comparatif entre ces deux outils. Après, Majestic SEO, c’est un peu moins cher..

    Répondre
  • stonetatara

    Hello,

    article bien étayé merci, je suis moi-même depuis 2 mois sur ahrefs.com.
    Dans l’ensemble plutôt satisfait, idéal pour espionner les concurrents et savoir comment ils font pour ranker sur un mot-clé et où ils ont posé leurs liens avec quelles ancres.

    Un bémol cependant pour la partie « Serp Analysis », et je ne sais pas si c’est le même cas pour tout le monde : j’ai constaté que leur index moteur de recherche n’était pas systématiquement frais, jusqu’à 1 mois de delta.

    Malgré une remontée au support, j’ai n’ai pas eu entière satisfaction, donc attention avec les infos remontées, toujours comparer avec une autre source plus fiable, genre semrush…

    Répondre
  • Booster-trafic-site

    Assembler la somme des position capitaux du positionnement sur les moteurs de recherche est irréalisable à l’intérieur de un simple billet, le classement sur les recherches internet est exagérément vaste, seulement tous les nécessaires points sont présent, ça demeure le principal. Plaisant blog, c’est constamment captivant de lire votre propre site web porté sur le seo et en plus, le marketing sur internet.

    Répondre
  • Erwan

    Un très bon site, je viens de le découvrir et je crois que c’est le meilleur en gratuit même s’il est limité. Avec Ranks et Opensiteexplorer, ça permet de voir pas mal de choses.

    Répondre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finir le commentaire par le lien vers votre dernier billet (CommentLuv badge)