Le premier facteur de rangement

Est-ce qu’on peut bien positionner une page sans y placer des textes optimisés? Je dirai, oui. Dans mon travail quotidien de référenceur j’ai vu énormément d’examples quand une page était rangée parmi les premières sur une requête concurrentielle vu qu’elle était complètement dépourvue de contenu (sauf la balise <title>). J’entend par le contenu d’une page tout ce qui la fait pertinente : mots clefs dans l’adresse URL, textes, éléments menu, attributs alt et title, maillage interne etc. Il y a des sites qui s’en fichent, ce qui ne les empêchent pas d’occuper leur place sous le soleil…ou plutôt sous les liens sponsorisés:) Évidemment, rien ne se fait pas comme ça et derrière de belles positions se cache un boulot excellent de netlinking et de promotion sociale.

Est-ce qu’on peut bien positionner une page sans y attirer des backlinks ? Bon, sans se focaliser sur les requêtes à forte concurrence, convenez que c’est tout à fait possible. On ne cesse de nous répéter de tous les côtés que « le contenu est roi », et effectivement, il peut faire des miracles. Mais de nouveau, derrière ces miracles se trouve un travail exceptionnel et scrupuleux de rédacteurs et optimisateurs on-site.

Alors, sans quoi on ne peut absolument pas référencer un site ?

Le facteur que l’on néglige souvent pour sa simplicité et sa banalité. Je parle de l’accessibilité du site. Je prétend que c’est le premier facteur car il est littéralement le premier à faire attention quand on débute une campagne de référencement et le premier par importance parce que sans lui toutes nos efforts seront vains.

Convenez qu’il n’est pas facile de référencer un site qui n’existe pas, et c’est notamment le cas quand le site n’est pas accessible.

L’accessibilité d’un site repose sur une triplette suivante (on aime beaucoup les triplettes dans le SEO :) :

1) Accessibilité du nom de domaine.

Une fois que vous recevez un site à référencer, donnez-vous la peine d’aller voir la date d’expiration de son nom de domaine. Si vous voyez que celui-ci va expirer dans 6 mois, il en faut absolument prévenir le client. Et en général, il n’est pas serieux d’acheter un nom de domaine que pour 1 année, et je conseille toujours à mes clients de prépayer d’emblée 5 ans de location. Ça ne coûte pas cher, mais un mal de tête de moins !

2) Accessibilité de l’hébergeur.

A coté du nom de domaine, le site faillit devenir inaccessible à cause de l’hébergeur. En ben là, il y a quelques points à noter. D’un coté, on risque de nouveau de ne pas prépayer à temps les services d’hébergement. De l’autre, l’inaccessibilité du site peut être conditionnée par des performances insuffisantes du serveur hébergeant. Il n’est pas par hasard que les hébergeurs proposent des packs différents. Renseignez-vous chez votre prestataire sur les quotas du tel ou tel pack, sur le nombre de visiteurs que le serveur peut accueillir sans chuter, sur la version PHP utilisée, fréquence de backups etc.

Notre agence a un client qu’on référence depuis 2 ans sur 4 mots clefs concurentiels. Tous les 4 mots clefs sont à la première place de Google. Il y a quelques 3 semaines, j’ai eu envie de voir un peu la situation dans les SERPs dans cette thématique. Traditionnellement, j’ai vu notre site à la première place (ce qui, convenez, fait toujours chaud au coeur :), j’y clique et … je vois la page de l’erreur 404 ! Je regarde d’autres pages internes – idem. De toute urgence on appelle le client qui s’excuse d’avoir oublié de payer l’hébergeur. Il le payera dans quelques jours. Heureusement, Google nous a pardonné de cette erreur. Mais quand même ça agace…

Une des particularités d’un bon hébergeur est son accessibilité de n’importe quel coin du monde. Pour le vérifier, vous pouvez utiliser le service http://host-tracker.com/. L’analyse va prendre du temps, donc soyez prêts à patienter :

cldr1 ctwq1 cpxd1 clto1 cghj1 clhu1 chrr1 cqpl1 cbfp1 cmbw1 cwzu1 cldr2 ctwq2 cpxd2 clto2 cghj2 clhu2 chrr2 cqpl2 cbfp2 cmbw2 cwzu2 cldr3 ctwq3 cpxd3 clto3 cghj3 clhu3 chrr3 cqpl3 cbfp3 cmbw3 cwzu3 cldr4 ctwq4 cpxd4 clto4 cghj4 clhu4 chrr4 cqpl4 cbfp4 cmbw4 cwzu4

Une fois qu’il s’agit d’un problème du serveur lors de chargement d’une page, vous recevez une erreur avec le statut 5** :

3) Accessibilité pour l’indexation.

Si les points précédents touchaient à l’accessibilité totale (aux visiteurs qu’aux robots) du site, celui-ci n’est réservée qu’aux bots des moteurs de recherches.

Il y a quelque temps, on m’a demandé de faire un audit d’un site afin de comprendre pourquoi celui-ci malgré tous les efforts ne bouge absolument pas dans Google. Le client a fait une présentation impressionnante de ce qu’ils ont fait dans le terme du référencement naturel : sélection scrupuleuse des mots clefs, rédaction de textes originaux et pertinents, une arborescence méticuleusement conçue et une base solide de liens entrants… Franchement, j’était bien paumé, car toute était presque irréprochable, et j’hésitais fort si c’est vraiment dans ma compétence de leur fait cet audit… ils avaient l’air de se débrouiller dans les détails du SEO mieux que moi !

Étant donné que c’était mon bon ami qui m’avait recommandé à ce client, j’ai accepté, finalement, d’analyser son site. Je savais pas exactement ce qu’il fallait chercher, mais une chose ne me laissait pas en paix – il n’y avait POINT de positions ! Je commence le travail des le début, en ouvrant habituellent le robots.txt et qu’est-ce que je vois ? – Une ligne modeste, mais éloquente : « Disallow : *». Comme on l’a appris plus tard, le développeur du site l’a fermé de l’indexation quand celui-ci se trouvait sur le serveur test. C’etait mon audit le plus laconique :)

Conclusion

Bref, ne vous hâtez pas de vous lancer dans les labyrinthes du référencement, mais commencez pas les moments de base. Souvent, nos échecs ne sont pas dûs à la connaissance des subtilités, mais ont à l’origine la négligeance des notions bien connues, dont l’accessibilité du site peut servir d’un bon exemple. Bonne chance!

2 replies on “Le premier facteur de rangement

  • Magicyoyo

    Il ne faut pas confondre indexation et positionnement (rangement).

    L’accessibilité est en fait la capacité du moteur à accéder aux pages et lui permet de les prendre dans son index ou non. C’est un critère d’exclusion et une bonne accessibilité ne présage en rien du classement futur de la page.

    Le classement repose lui sur critères positifs et négatifs lié au contenu, à sa structure, à sa popularité… Il n’y a pas ou peu de critères d’accessibilité dans ces critères de classement.

    Répondre
    • Alekseo

      @Magicyoyo, Salut! Les facteurs de rangement c’est toute l’integralité des choses qui influencent les positions d’une page dans les SERPs et l’accessibilité entre justement dans cette catégorie.

      Si un site voit des chutes régulières à cause du serveur, Google ne va certainement pas le laisser sans attention) Ou encore, si un site est hébérgé sur un serveur gratuit, apparemment, ceci irait impacter (dans la majorité des cas) la vitesse de chargement des pages (mauvaise accessibilité) et donc les positions etc. etc.

      Je suis d’accord que le nombre de ces critères est modeste, mais leur valeur est, quand-même, bien sensible.

      Répondre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *